Présentation

MA VIE DE CHANDELLE, de Fabrice Melquiot

Spectacle en création…
Première : janvier 2015 à LILLE

« Tenir la chandelle, assister en tiers complaisant à une liaison, est une posture douteuse. Mi-dedans, mi-dehors, le spectateur est condamné, sans véritable pouvoir de s’intégrer, à une passivité des plus mortelles. À un chauffeur de salles, à un maître des applaudissements forcés, à quelqu’un qui était le spectacle en personne, on peut difficilement distribuer ce rôle.
Mais chez Fabrice Melquiot le monde marche autrement : une configuration classique et même banale – un homme tombe amoureux d’un autre homme qui est déjà lié à une femme – devient le tableau époustouflant d’un monde où l’impact de la télévision est omniprésent. Où le spectateur de la télévision est devenu son ultime objet et où la télé-réalité est devenue la réalité tout court.
Mais la pièce est si équivoque et l’image qu’elle donne de notre société si cruelle – tout en gardant sa douceur et avec la poésie qui est propre à l’auteur – qu’elle pourrait servir de miroir magique censé faire apparaître une vie perdue »
Source : L’Arche

Avec Rémy Delattre, Jeanne Carnec et Thomas Debaene
Mise en scène : Mathieu Aglossi

Téléchargement dossier présentation : Cliquez ici.